publicité

A Jarrie (Isère), Eliette de St Léger reste introuvable

Eliette de Saint Léger, 87 ans a disparu le mardi 7 mai en fin d'après midi à Jarrie. Depuis, les gendarmes la recherchent activement, sans succès pour l'instant.

  • France 3 Alpes
  • Publié le 08/05/2013 | 19:05, mis à jour le 10/05/2013 | 18:18

Afficher Disparition à Jarrie sur une carte plus grande
Cela fait maintenant trois jours qu'Eliette de Saint-Léger, une octogénaire résidant à Jarrie, a disparu alors qu'elle se promenait dans son parc du manoir-club hippique.

D'importants moyens humains et matériels, avec 70 gendarmes et 20 pompiers dont des équipes cynophiles, renforcés par des survols en hélicoptère, ont été engagés pour la retrouver. Mais les recherches sont restées vaines pour l'instant.

Ce jeudi 9 mai le dispositif de recherche a été sensiblement allégé, mais gendarmes et équipes cynophiles restent mobilisés en concentrant leurs efforts sur les zones du golf, et de l'étang de Jarrie.

La famille donne rendez-vous, à tous les volontaires qui voudraient participer aux recherches, à 14h00 devant le club hippique du Manoir à Jarrie. 

La gendarmerie lance un appel à témoins, les personnes qui disposeraient de renseignements peuvent appeler le : 04. 76.78.98.50

Au moment de sa disparition, Eliette de Saint-Léger portait un haut beige, un pantalon noir et des chaussures noires. Elle est petite et menue.
Intervenants : Raphaël Guerrero. Maire de Jarrie Emmanuel de Saint-Léger. Fils de la disparue Thomas Lallemand. Commandant de la compagnie de la Mure




"Elle ne pouvait pas aller très loin"

"Ses déplacements étaient très limités, elle marchait tous les jours mais jamais plus d'une centaine de mètres. Elle ne pouvait pas aller très loin" précise l'un des membres de la famille actuellement en vacances dans la propriété familiale.  

De leur côté les chiens des équipes cynophiles ont bien repéré "la trace" d'Eliette de St- Léger, mais celle-ci s'arrête devant les grilles du parc.

Désormais, l'octogénaire a disparu depuis trois jours et l'inquiétude grandit chez les enfants et les petits- enfants d'Eliette de St-Léger, qui imaginent des scénarios de plus en plus pessimistes. 

les + lus

les + partagés