publicité

Une visite ministérielle chez Minatec à Grenoble, pour relancer les technologies innovantes

C'est la première fois qu'a lieu le sommet européen sur les KETs, les "Technologies Clés Génériques". Ce jeudi 7 février à Grenoble, Minatec a accueilli de nombreuses personnalités, dont Geneviève Fioraso, la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. 

  • Par Céline Aubert
  • Publié le 07/02/2013 | 15:37, mis à jour le 07/02/2013 | 20:02
La traditionnelle visite ministérielle, "en tenue " de circonstance.
La traditionnelle visite ministérielle, "en tenue " de circonstance.
Ces KETs, elle sont au nombre de six : la nanotechnologie, la micro et les nanoélectroniques, la phonique, les matériaux avancés, et la biotechnologie avancée. Elles ont été identifiées par un groupe d'experts nommés par la Commission Européenne.

A sa tête, Jean Therme, le fondateur de Minatec et le directeur général de CEA. Il a travaillé durant deux ans sur les enjeux et l'identification  de ces technologies prioritaires. Son rôle, convaincre aujourd'hui les états de financer les KETs où les débouchés pour la croissance et l'emploi sont réels. Dans son expertise, il souligne aussi les difficultés des entreprises à transformer une innovation en produit. 

Minatec est LE modèle économique en matière de technologies innovantes. Normal donc que le centre de recherches accueille le sommet européen sur les "technologies clés génériques" (les KETs). Ces innovations sont au coeur de la politique de relance de la compétitivité industrielle en Europe. 

Le sommet européen des technologies innovantes, chez Minatec
Lieu de tournage : Minatech à Grenoble. Intervenants : Geneviève Fioraso, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. Jean Therme, directeur du CEA Grenoble, fondateur de Minatec, et directeur du groupe de travail sur les KETs.


Ce jeudi, sept ministres ont fait le déplacement jusqu'à Grenoble. Sept pays de l'Union Européenne, qui souhaitent rappeler les enjeux de cette politique tournée vers l'innovation : la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie. 

A l'heure où les chefs d'états européens négocient le montant du budget pour le période 2014-2020. Le budget prévisionnel des KETs est de 6,6 Milliards d'euros. S'il est validé,  Grenoble pourrait bénéficier d'un financement de 500 millions d'euros. 

les + lus

les + partagés